Les utilisateurs au cœur de la transformation digitale

Les utilisateurs au coeur de la Transformation Digitale

Nous sommes au cœur d’une véritable révolution digitale : Aujourd’hui, c’est plus de 2 milliards d’individus qui possèdent un smartphone. Chaque mobinaute transporte avec lui  une puissance de traitement un million de fois supérieure à la capacité de calcul du système informatique de la NASA dans les années 60. Ce phénomène a tellement pris d’ampleur ces dernières années qu’une vraie culture du digital est née et s’est ancrée dans nos usages.

« 1 personne sur 4 est prête à utliser des services digitaux lorsque l’occasion se présente »

A tel point qu’il est maintenant compliqué de se passer de la facilité et la rapidité qu’apportent les services digitaux au quotidien. Pour exemple, en Grande-Bretagne, 1 personne sur 4 est prête à utiliser les services digitaux lorsque l’occasion se présente. Cette étude réalisée par Digital Inside Out s’applique également dans les autres pays européens. Ceci ayant eu pour conséquences ces 15 dernières années, la naissance de start-ups, telles que UBER ou Netflix, qui doivent leur existence à l’explosion du digital. Ces « digital-natives businesses » (ou pure players) révolutionnent ainsi leur secteur d’activité et les habitudes de consommation des utilisateurs, en proposant des services 100% digitaux.

«  71% des entreprises pensent que réussir un projet digital est un challenge »

Les consommateurs ont plus facilement intégré les différents supports digitaux dans leur vie quotidienne : chose que certaines entreprises peinent encore à faire. Et pour cause, selon la Digital Tightrope Study, 71% des entreprises pensent que réussir un projet digital est un challenge – un challenge, qui s’il n’est pas relevé, peut impacter toute la chaîne de valeur. La transformation digitale peut être créatrice de valeur dans l’entreprise, et permettre de se différencier de ses concurrents qui n’auraient pas pris le pas.

Cette problématique se pose sur tous les marchés : Pour exemple, au sein du secteur bancaire, selon notre étude New Pace Of Change, plus d’un tiers des consommateurs est prêt à quitter sa banque ou son assurance, si ces dernières ne sont pas capables de s’adapter à ces mutations technologiques, en leur proposant de nouvelles offres plus adaptées à leurs besoins. Les entreprises doivent donc, le plus tôt possible, s’aligner sur ces nouveaux besoins que manifestent leurs clients.

« 97% des clients sont réceptifs à l’utilisation de leurs données personnelles par les banques et les assurances, afin de recevoir une offre de service adaptée à leur revenu. »

Et le constat est le même dans la distribution et le commerce de détail : Le client doit maintenant être invité à vivre une réelle expérience, et les enseignes doivent être capables de ré-inventer le parcours client.

La révolution digitale a fermement pris place dans notre société de consommation. Les entreprises traditionnelles devront s’adapter à cette nouvelle forme de consommation digitalisée, expérientielle, personnalisée et anticipée. Certaines entreprises considèrent ce changement comme une opportunité et ont choisi d’adopter une stratégie digitale pour capter l’attention le consommateur moderne.

source : http://blog.ts.fujitsu.com/index.php/consumers-are-driving-the-digital-charge/

En savoir plus : www.fujitsu.com/fr/microsites/digital-transformation/

 

Découvrez aussi...

L’impact de la digitalisation sur les marchés trad... Il y a encore quelques années, la frontière entre les différents marchés était bien claire. Les domaines d’activité d’entreprises telles que « Electri...
Comment le changement structurel affecte le marché... Au lendemain de la crise financière, la situation fut critique pour plusieurs grandes entreprises, puisque les relations entre ces organisations, les ...
Cloud et réseaux-sociaux, futur de l’énergie... A l'ère de la digitalisation, il était impossible pour nous de ne pas continuer à aborder les thèmes du cloud computing et des réseaux sociaux. Non pa...
Investissement Fujitsu : 50 millions d’euros pour ... Après plusieurs mois de discussions entre Fujitsu, le gouvernement français et Business France, un investissement à hauteur de 50 millions d’euros vie...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*