Cloud et réseaux-sociaux, futur de l’énergie ?

Cloud et réseaux sociaux, le futur de l'énergie

A l’ère de la digitalisation, il était impossible pour nous de ne pas continuer à aborder les thèmes du cloud computing et des réseaux sociaux. Non pas parce qu’ils sont à la mode, mais parce qu’ils sont omniprésents – et ces deux sujets, peuvent fortement influencer le futur de l’énergie.

Pourquoi le cloud est-il si important ?

C’est vrai, le cloud impacte les coûts des entreprises, permettant de passer d’une infrastructure basée sur un modèle de coûts dit de « CAPEX » à un modèle dit d’« OPEX ». C’est vrai que, de par sa flexibilité, que le cloud peut permettre à une organisation de devenir plus agile. Et c’est vrai aussi que le cloud peut permettre de réduire nettement les coûts. Tous ces éléments sont aussi bénéfiques que nécessaires. Mais le réel bouleversement impliqué par les services de cloud tient au fait que ceux-ci réduisent  drastiquement les ‘barrières à l’entrée’ d’un marché, et crée donc de nouvelles opportunités.

Le cloud donne l’opportunité aux petites structures d’agir comme les grandes sans passer par un lourd investissement initial. Il permet aux entreprises d’adapter leur offre à la demande en élargissant la portée de leur structure sans avoir besoin d’élargir leur investissement – MetroBank ou iHeart Studios sont de bons exemples.

En outre, le cloud est partout dans notre quotidien. E-mails, cartes, documents, images, vidéos, musique, tout est accessible partout sur toutes sortes de terminaux. On peut connecter de nouveaux services aux composants pour fournir de nouvelles solutions évolutives rapidement.

Le potentiel de collaboration entre les individus, les organisations, les fournisseurs, les sous-traitants et les partenaires est littéralement infini. Tout comme la ‘conteneurisation’ a révolutionné la logistique et l’économie mondiale, le cloud est en train de remanier les industries de services en profondeur.

Informatique hybride, cloud, multi-cloud, orchestration…découvrez notre rubrique dédiée : http://infiniment-it-fujitsu.com/category/informatique-hybride/

Et les réseaux sociaux alors ?

On ne peut pas ignorer le cloud c’est sûr – mais qu’en est-il des réseaux-sociaux ? Ce canal de communication ultra-démocratisé impacte fortement nos vies et nos entreprises. Grâce à sa capacité à partager l’information rapidement, le réseau social s’est progressivement imposé dans nos habitudes, et constitue maintenant un réel enjeu stratégique pour les entreprises. À titre d’exemple, Facebook compte 30 millions d’utilisateurs actifs en France.

Même si les réseaux sociaux peuvent être utilisés uniquement à des fins personnelles (comme un moyen de rester en contact avec les amis et la famille par exemple), la vitesse de diffusion et de partage du contenu est littéralement exceptionnelle : architectes de notoriété éphémère au travers du buzz, mauvaise publicité se diffusant et faisant le tour de la planète en quelques heures, les avantages et les limites de ce support s’appliquent aux entreprises comme aux individus et ils changent radicalement les règles du jeu en termes de communication.

Finalement, l’impact le plus notable des réseaux sociaux réside dans leur capacité à fédérer des communautés de gens autour d’opinions et de centres d’intérêts communs. Il y a encore quelques années, le marketing traditionnel regroupait les individus dans des catégories dites « géographiques ». Les réseaux sociaux, grâce à leur apport sur des éléments beaucoup plus subjectifs que l’âge ou le lieu de résidence, permettent de pousser l’analyse à un niveau dit « psychographique ». Ils ont par ailleurs permis aux personnes de s’exprimer, librement, dans un espace public : l’occasion unique de renverser complètement le rapport qu’elles avaient jusque là avec les marques et les entreprises, habituées à distribuer de l’information uniquement via des mécaniques de « Push ».

Embrasser la nouveauté pour rester compétitif

Face à ces deux bouleversement, les entreprises dans le domaine de l’énergie se doivent de s’adapter. Dans notre monde connecté et amplifié par les réseaux sociaux, un service de mauvaise qualité devient rapidement un sujet débattu au sein de l’espace public. L’histoire récente est riche en exemples : du simple bug informatique au service client si mauvais qu’il en devient une sensation virale sur les réseaux, il faut être particulièrement vigilent. Ce type de polémiques impactent l’entreprise et sa marque, avec des dommages directs sur sa réputation, son chiffre d’affaires et ses résultats financiers.

Pour conclure, disons simplement que le cloud et les réseaux sociaux représentent le futur de l’énergie. Les réseaux sociaux permettent aux entreprises de créer une stratégie multi-canal forte, renforçant les interactions et la proximité avec les clients. Le cloud quant à lui est un formidable générateur de nouvelles opportunités : sa flexibilité permet aux entreprises d’entrer avec beaucoup plus de facilité sur de nouveaux marchés, le tout en réduisant les coûts et en favorisant un modèle agile, plus durable.

Découvrez aussi...

L’informatique hybride : Pilier de la transformati... Lors du Fujitsu Forum 2016, Brad Mallard (Chief Technical Officer, Fujitsu EMEIA) tirait la sonnette d’alarme pour les entreprises : il ne faut pas co...
L’Human Centric Innovation en action ! Un monde hyper-connecté Nous vivons dans un monde où tout est de plus en plus connecté. Cette connectivité implique la création d’un nombre de donnée...
Comment First Utility bouleverse le secteur de l’é... First Utility, une start-up anglaise dans le secteur du gaz et de l’électricité, utilise l’expérience client de manière innovante pour défier le ‘Big ...
L’informatique peut résoudre le puzzle de l’... La demande mondiale en énergie devrait augmenter de 37% dans les 25 prochaines années. En considérant nos infrastructures dépassées et notre surdépend...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*