5 étapes clés pour adopter une nouvelle technologie

Technologie

L’étude « Fit For Digital » menée par Fujitsu évalue l’impact que la transformation digitale a eu sur les organisations. Selon cette étude, 73% des cadres interrogés estiment que la technologie réside dans la capacité d’une organisation à évoluer dans un environnement digital. De ce fait, que doivent faire les entreprises pour réussir à transformer la technologie dans ce paysage digital ?

Il existe de nombreux exemples de projets technologiques qui échouent : de nouveaux produits ou services novateurs sont introduits dans les organisations, mais ces derniers n’ont aucun impact ou ne sont pas utilisés. L’efficacité n’est donc pas améliorée et les coûts ne sont pas réduits. Dans de nombreux cas, l’échec est souvent expliqué par la non-transformation de l’entreprise, qui doit accompagner ce projet technologique. Une mise en œuvre réussie de la technologie ne suffit plus.

En effet, à l’ère digitale que nous sommes en train de vivre, l’intégration d’une nouvelle technologie doit faire partie intégrante d’une stratégie de transformation digitale de l’organisation. La technologie doit être considérée comme le moteur de cette stratégie, avec comme instrument de mesure les résultats commerciaux.

Prenons comme exemple les ménages : combien de personnes ont des gadgets et des outils peu utilisés dans la cuisine, le garage ou le jardin ? En tant que consommateurs, nous sommes épatés par certains objets et nous sommes persuadés qu’il faut posséder ces objets alors qu’en réalité, ils sont totalement inutiles. Ce phénomène se produit également au sein des entreprises.

Ainsi, comment réussir à changer cela ?

Voici 5 conseils qu’il faut mettre en place dans votre organisation :

1. Comprendre les besoins de l’organisation

Quel est l’objectif de l’adoption de cette nouvelle technologie pour l’entreprise ? Comment cela s’inscrit dans la stratégie de transformation digitale de l’organisation ? Au-delà du fait que ces nouvelles technologies sont enthousiasmantes, il doit y avoir un but et une stratégie pour entreprendre un changement.

2. Choisir le bon outil

Cela semble évident mais dans la plupart des entreprises, les collaborateurs qui se procurent une nouvelle technologie ne l’utilisent pas dans la majorité des cas. En effet, celle-ci est destinée à d’autres collaborateurs qui en ont besoin. Cependant, chaque personne fonctionne différemment et a ses propres habitudes. De ce fait, comprendre la manière de procéder de chaque employé est essentiel pour choisir le bon outil de travail et, indéniablement, augmenter l’adoption de cette nouvelle technologie. Une transformation digitale réussie entraîne une amélioration de l’expérience de l’utilisateur final – employés et clients compris. Il ne faut donc pas travailler en silo, mais impliquer les utilisateurs finaux.

3. Convaincre

Il est important de s’assurer que tout le monde comprenne pourquoi une nouvelle technologie a été introduite dans l’organisation, comment cela s’inscrit dans la stratégie de transformation digitale et quels sont les avantages qu’ils pourront tirer de celle-ci. Les collaborateurs ont besoin de bien comprendre le bénéfice que va leur apporter cette nouvelle technologie avant de l’adopter. Cette étape est essentielle, autrement les employés n’utiliseront pas cet outil et l’organisation reviendra à la situation initiale.

4. Apprendre à l’utiliser

Un nombre important de collaborateurs n’utilisent pas une technologie parce qu’ils ne comprennent pas son fonctionnement et qu’ils ne sont pas ou peu formés pour l’utiliser. Former les employés à l’utilisation de nouvelles technologies est une excellente manière de les impliquer dans la transformation digitale de l’entreprise. L’apprentissage omniprésent pour tous est souvent considéré par les organisations comme nécessaire, or ce n’est pas la solution. Les collaborateurs doivent savoir comment utiliser une nouvelle technologie pour l’adopter.

5. Optimiser l’adoption

Une fois la nouvelle technologie intégrée au sein de l’entreprise, il faut réussir à optimiser son adoption par tous les collaborateurs. Actuellement, dans la majorité des cas, lorsqu’une entreprise investit dans une nouvelle technologie, elle ne parvient pas à profiter de l’opportunité impulsée par ce changement pour modifier son mode de fonctionnement. Elle réalise les mêmes tâches qu’auparavant mais avec une nouvelle technologie. Dans la plupart des cas, la technologie est introduite au sein de l’organisation, le projet se termine et tout le monde pense que c’est terminé. Or, ce n’est que le début de l’aventure ! En effet, les organisations doivent trouver une valeur ajoutée à cette nouvelle technologie en modifiant leur façon de travailler. Cela permet d’optimiser l’adoption de la technologie, et représente une étape importante pour la transformation digitale de l’entreprise.

Ces cinq étapes semblent très simples, mais à l’heure où un grand nombre d’organisations passent par des projets de transformation digitale – incluant souvent l’intégration de nouvelles technologies (qui n’ont pas changées depuis plusieurs années) – ces dernières sont très importantes. De nombreuses entreprises sous-estiment encore ce qui est nécessaire pour accroître l’adoption d’une nouvelle technologie au sein de l’organisation, il faut donc améliorer cet aspect-ci pour pouvoir en tirer les bénéfices.


Source : http://blog.global.fujitsu.com/index.php/adoption-technology-five-things-must/

 

Découvrez aussi...

PG&E : La rencontre entre Big Data et l’Inter... Big Data : Comment l’entreprise de gaz et d’électricité, PG&E, maximise-t-elle la valeur des données générées par ses smart meters à l’échelle de ...
Main d’oeuvre qualifiée : attention à la marche !... La transformation digitale provoque des changements de business models à un rythme soutenu chez les entreprises. Néanmoins, la main d’oeuvre compétent...
L’informatique peut résoudre le puzzle de l’... La demande mondiale en énergie devrait augmenter de 37% dans les 25 prochaines années. En considérant nos infrastructures dépassées et notre surdépend...
Ingénieurs connectés et services publics Nous sommes en plein dans “l’Industrie 4.0”- un terme qui sert à décrire la transformation à l’œuvre dans toutes les industries, de la banque à la san...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*