L’approche bimodale dans l’entreprise

Bimodale

Dans un de nos articles de ce début d’années, nous avons partagé avec vous, les sujets forts qui constitueraient les 4 tendances pour l’innovation digitale en 2017. L’une d’entre elles concerne l’intégration des plateformes Cloud dans les organisations. Il est évident que les entreprises ne peuvent plus se contenter uniquement de leur infrastructure traditionnelle et doivent se tourner rapidement vers le Cloud si elles veulent rester compétitives et ne pas prendre un retard critique par rapport à leurs concurrents.

En dépit de ce constat, de nombreuses organisations hésitent encore à sauter le pas (lire « Les 5 barrières du Cloud »). Certaines d’entre elles se retrouvent dans une situation complexe : leur infrastructure actuelle leur permet d’exécuter toutes les applications nécessaires au bon fonctionnement de leur business, mais elles sont conscientes qu’il est nécessaire d’adopter le Cloud pour aspirer à rester compétitif. De ce fait, l’approche bimodale permet à ces organisations de surmonter cet obstacle.

Qu’est-ce que l’approche bimodale ?

Inventée par le cabinet Gartner, cette approche consiste à mettre en place deux types de systèmes simultanément. Le premier système est dit « traditionnel » (fonctionnant sur une infrastructure locale, en propre), et permet à l’entreprise de garder la stabilité qu’elle apprécie avec son infrastructure actuelle. Le second système est dit « exploratoire » puisqu’il fonctionne de façon itérative et met l’accent sur l’innovation et l’expérimentation grâce à sa flexibilité, à l’image de la méthode agile de gestion de projet.

Cette approche bimodale permet donc aux organisations de fonctionner avec 2 modes différents :

Approche bimodale

Source : GARTNER

Appelé « marathonien », le premier mode a pour objectif de conserver la stabilité. Il est utilisé lorsque les besoins sont connus au préalable et permet à l’entreprise de fonctionner de manière stable et séquentielle.

Qualifié de « sprinter », le second mode est totalement exploratoire et permet à l’organisation d’être pertinente dans son approche lorsque les besoins sont incertains et la planification difficilement envisageable. Grâce à sa flexibilité et son agilité, ce mode permet à l’entreprise de fonctionner de manière itérative et de vérifier ou désapprouver les actions menées au fur et à mesure. Le but de ce mode est de développer de nouvelles solutions avec un processus de recherches composé d’hypothèses et de possibilités à tester.

De ces 2 modes, découlent 3 stratégies :

  • La stratégie d’optimisation, qui comme son nom l’indique, vise à optimiser les applications existantes de l’infrastructure,
  • La stratégie de différenciation, qui a pour objectif de rester compétitif en se démarquant de la concurrence,
  • La stratégie d’innovation, qui a pour but d’expérimenter de nouvelles solutions. Cette stratégie implique de pouvoir appliquer des réponses rapidement et revenir facilement en arrière.

Approche bimodale et informatique hybride

L’approche bimodale et l’informatique hybride ne doivent pas être confondues. En effet,  même si elles consistent à mettre en place des infrastructures traditionnelles et virtuelles, il est important de comprendre que ces deux solutions sont différentes.

L’informatique hybride résulte d’une combinaison entre un cloud privé et un cloud public. Elle allie le meilleur du Cloud et de l’infrastructure traditionnelle afin de donner aux entreprises la flexibilité nécessaire pour évoluer en fonction des besoins de l’organisation.

A contrario, même si elle utilise dans la majorité des cas un Cloud public, l’informatique bimodale n’exige pas un Cloud privé pour fonctionner correctement. De plus, contrairement à l’informatique hybride, l’approche bimodale repose sur le maintien de deux systèmes distincts et n’est pas destinée à créer un seul système réunissant plusieurs composants. Cependant, l’approche bimodale peut s’appliquer à une infrastructure hybride et permettre ainsi à l’organisation d’exploiter le meilleur des deux solutions.

Réussir la transition de son organisation

Pour qu’une entreprise puisse réussir sa transition vers une informatique bimodale, Gartner donne 3 conseils à mettre en place :

  • Utiliser une approche simple pour savoir quel mode adopter selon la nature et l’objectif d’un projet. Le cabinet recommande de consacrer un mode à la différenciation et à l’innovation et de dédier l’autre à la gestion des projets en cours,
  • Réussir à définir des objectifs d’industrialisation en déterminant des métriques précises. Il faut donc se focaliser sur des sujets spécifiques et suivre leur amélioration au fil du temps,
  • Séparer les collaborateurs en deux groupes distincts : celui qui sait prendre des décisions transverses sur l’ensemble du portefeuille de l’organisation et celui qui sait effectuer des changements au niveau de la gestion de projet.

En résumé, l’approche bimodale permet aux entreprises hésitantes de sauter le pas vers le Cloud, sans risquer de perdre la stabilité qui leur est chère. Le mode « marathonien » leur permettra de conserver cette stabilité en faisant évoluer l’infrastructure existante de manière pérenne. Le mode « sprinter » leur permettra de développer rapidement de nouvelles solutions grâce à sa flexibilité. Cependant, la transformation de l’organisation doit se faire en profondeur et passe avant tout par un changement culturel au sein de l’entreprise.

Sources :

http://www.gartner.com/it-glossary/bimodal/

http://www.cio.com/article/2875803/cio-role/what-gartner-s-bimodal-it-model-means-to-enterprise-cios.html

http://www.orange-business.com/fr/blogs/cloud-computing/actualites/bimodal-it-et-cloud-hybride-quelle-approche-pour-quels-besoins-

https://blog.outscale.com/fr/qu-est-ce-que-it-bimodal

 

Découvrez aussi...

Orchestration : les 6 domaines clés Si vous n'êtes pas très à l'aise avec le concept d'orchestration, n'hésitez pas à lire notre article : Informatique Hybride : Introduction au concep...
Informatique Hybride : 5 conseils pour trouver le ... En 2012, le cabinet d’analystes Gartner déclarait : « L’Hybrid IT représente l’avenir de l’informatique » - Et il avait raison ! Depuis, le modèle hyb...
L’histoire de l’informatique hybride Aujourd'hui, nous parlons de l'informatique hybride comme une nouvelle norme. En effet, selon un rapport réalisé par The Hybrid Hive, 79% des décideur...
L’Hybrid IT représente le futur des data cen... L’Hybrid IT (ndlr : informatique hybride) joue un rôle de plus en plus important. Les data centers dits traditionnels ne sont tout simplement pas adap...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*