Industrie & services publics : quel avenir ?

Services Publics

L’arrivée des robots

L’intelligence artificielle a fait des progrès immenses durant les dernières années, et ce peu importe le secteur. Ceux de la fabrication et des services publics ne font pas exception.

D’ici quelques années, l’intelligence artificielle et les processus de robotique devraient devenir encore plus répandus dans l’industrie, car les organisations exploitent de plus en plus les nouvelles technologies pour augmenter leur productivité. Grâce à l’intelligence artificielle, les entreprises peuvent  produire de la connaissance, développer des compétences (ie : puisque l’intelligence artificielle leur permet un gain de temps conséquent) et transférer des informations sur une plate-forme qui est facilement disponible pour conseiller, par exemple, les ingénieurs de terrain.

En outre, grâce à l’utilisation de chatbots, ces ingénieurs pourront parler à un assistant virtuel en temps réel, qui les aidera à résoudre les problèmes sur site sans avoir besoin de faire appel à un collaborateur.

Plusieurs études estiment qu’en 2020, 20.8 milliards d’appareils seront connectés à Internet.

De ce fait, certains experts s’accordent à dire que les entreprises de l’ industrie vont adopter l’Internet des Objets afin de soutenir la maintenance prédictive ou conditionnelle. Cela aura pour but d’augmenter son efficacité et de supprimer les coûts inutiles. De plus, cela permettra aussi à la « servicisation » d’être de plus en plus adoptée dans le secteur.

Par exemple, Rolls Royce vend maintenant la « puissance par heure » plutôt que le moteur seul. Outre la possibilité d’augmenter les revenus, cela garantit également  l’intégralité des services dont le client aurait besoin (comme la maintenance ou encore les pièces de rechange).

L’Internet des Objets induit plus de sécurité

Avec de plus en plus de machines disposant de leur propre adresse IP, il est crucial de mettre en place des mesures de sécurité rigoureuses pour assurer la protection de ces machines.

En effet, même si l’Internet des Objets offre un éventail d’opportunités pour les services publics et le secteur industriel, il les expose également plus fortement à un risque d’attaque, en multipliant le nombre de points d’accès au système d’information de l’entreprise. Prenons comme exemple la fabrication de wagons sans conducteur : de vastes dégâts pourraient être causés en raison d’une attaque qui supprimerait les contrôles de sécurité réalisés lors du processus de production.

Ainsi, les entreprises vont commencer à adopter des plateformes de sécurité, qui disposent de meilleures pratiques intégrées, afin de répondre aux exigences d’évolutivité et de sécurité dont elles auront indéniablement besoin pour protéger leur organisation.

L’imprimante 3D : le moteur de l’Internet des Objets

Le coût des opérations de production à faible volume a toujours été un des facteurs limitants, ralentissant jusqu’ici le déploiement de l’Internet des Objets au sein des services publics et du secteur industriel.

Cependant, grâce à l’arrivée de l’impression 3D, les fabricants vont pouvoir imprimer des appareils électroniques et baisser par la même occasion le coût de production des petits lots, ce qui augmentera la variété des solutions disponibles.

De plus, avec une encre intelligente et fonctionnelle, l’impression 3D aura un impact important sur le suivi des produits. Cela sera particulièrement vrai avec les produits circulant dans le monde entier.

Par exemple, en imprimant et en intégrant un capteur dans un paquet, les fabricants de boissons pourront suivre chaque produit et savoir où a été fabriquée une bouteille, à quel marché celle-ci était destinée.

À plus grande échelle, l’impression 3D permettra aux entreprises d’imprimer des produits personnalisés en masse et à moindre coût. Ainsi, les fabricants seront en mesure de s’adapter aux spécifications de chaque commande, en imprimant des composants uniques et nécessaires à chaque travail, ce qui rendra l’entreprise plus viable, parce que beaucoup plus flexible.

Source : http://blog.uk.fujitsu.com/cloud/what-does-the-future-hold-for-manufacturing-utilities-and-services-in-the-coming-year/

Découvrez aussi...

Ingénieurs connectés et services publics Nous sommes en plein dans “l’Industrie 4.0”- un terme qui sert à décrire la transformation à l’œuvre dans toutes les industries, de la banque à la san...
Comment fidéliser ses clients à l’aide d’une expér... Cela fait plusieurs années que les entreprises de services publics font face à des défis organisationnels. Les modifications réglementaires, la hausse...
L’internet des objets dans l’entrepris... Dans un monde hyper-connecté comme le nôtre, les appareils connectés ne cessent de se développer à un rythme effréné. En effet, selon plusieurs études...
4 prédictions pour l’innovation digitale en 2017... Aujourd’hui, 2 milliards d’individus possèdent un smartphone : ce chiffre, en croissance permanente, tend à démontrer que nous évoluons dans un monde ...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*