Co-Création : Quelles sont les 6 règles d’or à connaitre ?

Co-Creation

Lorsque vous pensez innovation, quels sont les noms qui vous viennent spontanément à l’esprit ?

La plupart des personnes répondent à cette question par Steve Jobs, James Dyson ou encore Leonard De Vinci.

En vérité, l’innovation est le résultat d’individus qui travaillent et créent ensemble. Cela ne dépend pas uniquement d’une seule personne. En effet, n’importe quel grand innovateur dépend de ses équipes et travaille en étroite collaboration avec ces dernières.

Nous avons tous le potentiel d’innover, et il est important que cela soit pris en compte par les organisations afin qu’elles puissent mettre en place des processus appropriés pour exploiter ce potentiel.

Il faut donc rassembler plusieurs collaborateurs issus de métiers différents au sein de l’entreprise et leur permettre de mettre en commun leurs idées et créer ainsi quelque chose de nouveau. Il faut ensuite développer des processus internes permettant de travailler sur la conversion de ses idées en concepts.

Ce processus porte un nom : la co-création. Ce modèle revient de plus en plus au sein des discussions stratégiques des entreprises du monde entier, et nous souhaitions partager avec vous les 6 règles qui nous semblent indispensables à la bonne conduite d’une démarche de co-création.

1) Commencer avec un objectif précis

 Avant de se lancer, quelques questions clés doivent être posées pour définir un cadre cohérent : Pourquoi fait-on cela ? Quel objectif essayons-nous d’atteindre ? Quels seraient les avantages à travailler sur une telle innovation ?

Au fur et à mesure de l’avancée du projet, ces objectifs peuvent changer, d’autant plus que la co-création se base très souvent sur un modèle itératif. Cependant, une vue sur le long terme est nécessaire puisqu’elle vous aidera à répartir les ressources correctement et à définir une ligne stratégique.

2) Utiliser des cadres plutôt qu’une méthodologie

Les méthodologies, sous leur forme basique, sont très rigides et structurées, tandis que les cadres vous donnent certaines limites avec la possibilité de rebondir sur des idées a posteriori. En enlevant une partie de cette structure rigide et en ayant plus d’espace, la créativité de vos équipes sera décuplée.

En suivant une méthodologie qui vous indique que X doit être suivi par Y, vous risquez de vous fixer des contraintes sur la façon dont vous appréhendez les défis. Il faut donc être ouvert à l’idée que cet espace créatif est un endroit libre, dans lequel des idées naissantes peuvent fleurir sans aucune contrainte.

3) Communiquer, collaborer, diversifier

Aujourd’hui, il est presque inévitable d’aboutir à une situation dans laquelle les équipes sont en désaccord sur tous les points – la collaboration devient alors un défi à relever. Mais ce défi doit être surmonté afin de réussir à obtenir le bon mix de personnes et de compétences.

Avoir des collaborateurs qui peuvent apporter un ensemble hétérogène d’idées est une chance inestimable. Il ne faut donc pas hésiter à ajouter de nouveaux membres à votre espace créatif et à communiquer avec l’ensemble du groupe pour une co-création réussie.

4) Demander l’avis de vos clients

Lors de n’importe quel processus créatif, il est très important de prendre en compte les attentes des clients. Il faut donc s’assurer que le projet lancé réponde à ces attentes.  L’accent doit être mis sur l’expérience client, surtout lorsque votre entreprise développe des solutions qui emmènent les utilisateurs vers l’inconnu.

5) Prototyper les différents concepts

Inutile ici de parler d’échec, parlons plutôt de preuves : à plusieurs reprises vous découvrirez qu’un concept ne fonctionne pas comme prévu. Cependant, ces travaux ne seront pas vains, puisque vous serez amené à les réutiliser  dans 90% des cas.

Il ne faut pas hésiter à réaliser des prototypes : c’est un moyen idéal pour obtenir des remarques pertinentes sur la faisabilité de votre concept. Ces prototypes aident à faire vivre un projet et permettent de l’améliorer au fil du temps.

6) Tester, réitérer, tester

Cette règle est de loin la plus importante de toutes ! La co-création permet d’explorer des terrains jusque-là inconnus pour votre entreprise, il ne faut pas hésiter à tester les différents concepts de manière régulière. Les guides actuels ne vous seront d’aucune aide, il faut donc les ignorer et poursuivre la démarche itérative, jusqu’à atteindre l’objectif initialement prévu.

Source : http://blog.uk.fujitsu.com/fujitsu-digital/6-golden-rules-make-cocreation-reality/

En savoir plus : http://infiniment-it-fujitsu.com/2016/11/17/digital-co-creation-transformation-digitale/

Découvrez aussi...

La Co-Création Digitale est la nouvelle norme de l... Les multinationales, les banques ou encore les hôpitaux : la façon dont toutes ces organisations innovent est radicalement en train de changer. Les in...
Le Futur de l’Énergie, en bref Notre série d’articles sur l’industrie de l’énergie nous a permis de mettre un certain nombre de tendances en exergue : Internet des Objets, Décarboni...
PG&E : La rencontre entre Big Data et l’Inter... Big Data : Comment l’entreprise de gaz et d’électricité, PG&E, maximise-t-elle la valeur des données générées par ses smart meters à l’échelle de ...
L’informatique hybride : Pilier de la transformati... Lors du Fujitsu Forum 2016, Brad Mallard (Chief Technical Officer, Fujitsu EMEIA) tirait la sonnette d’alarme pour les entreprises : il ne faut pas co...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*