Aller au contenu

La clé de la transformation digitale: une réinvention de la main-d’œuvre

Lien vers l’article : https://www.i-cio.com/strategy/workspace-it/item/the-key-to-digital-transformation-a-parallel-reinvention-of-the-workforce


La transformation digitale représente une priorité dans l’agenda de nombreuses organisations. Cependant, de nouvelles recherches suggèrent que les résultats positifs d’une telle transformation sont liés à une profonde évolution de la main-d’œuvre.

Les attentes autour de la transformation digitale sont élevées dans toutes les industries, mais il en va de même pour les déceptions. En effet, jusqu’à un tiers des entreprises déclarent des investissements perdus. Cependant, une nouvelle enquête de l’Economist Intelligence Unit suggère que les organisations peuvent considérablement augmenter leurs chances de succès en s’engageant dans une transformation de leurs effectifs en parallèle de leur transformation digitale.

La recherche, sponsorisée par Fujitsu et Citrix, démontre que les organisations qui remodèlent, rééquipent et recyclent leurs effectifs ont plus de chances de réussir leur transformation digitale et ainsi de profiter de tous les bénéfices qu’elle peut apporter.

L’interdépendance de la transformation digitale et des effectifs


Les trois quarts des 200 cadres supérieurs interrogés en Amérique du Nord, en Europe, en Océanie et au Japon ont affirmé que les objectifs inhérents à leur transformation digitale et à celle de leurs effectifs étaient étroitement liés.

Comme le fait remarquer Andrew Davis, Head of Strategy and Growth for Future Workplace chez Fujitsu, « L’une des conclusions les plus fortes de l’étude de l’Economic Intelligence Unit est que trois entreprises sur quatre sont d’accord pour dire que la transformation des effectifs et de la technologie partagent des objectifs communs – étant donné que les employeurs recherchent des compétences digitales à forte valeur ajoutée. »

« Si l’on tient compte de la formation supplémentaire et de la meilleure technologie dont bénéficient les employeurs et les employés après la transformation de la main-d’œuvre, il existe des raisons impérieuses de transformer cette dernière, tant pour un employeur que pour un employé. »

Cependant, pour les organisations qui ont déjà entrepris une transformation approfondie de leur environnement de travail, 92% ont déclaré que les mêmes objectifs étaient à la base des initiatives de transformation des effectifs et de transformation des technologies.

Parmi les organisations qui ont « largement dépassé » leurs objectifs de transformation stratégique, 87% ont reconnu ce lien, ce qui prouve une relation intrinsèque entre les effectifs et la réussite de la transformation digitale.

GRAPHIQUE 1

Une répartition géographique souligne davantage cette tendance, l’Amérique du Nord ouvrant la voie. Alors que 38% de tous les répondants ont déclaré que leur organisation avait entrepris une transformation de leur main-d’œuvre au cours des trois dernières années, parmi les répondants en Amérique du Nord, 68% ont pour projet de porter cette même transformation.

Cette tendance est également démontrée avec ceux qui croient fortement à l’interdépendance entre l’effectif et les efforts de transformation digitale: 54% des répondants nord-américains sont convaincus du lien contre 30% au sein des autres répondants.

Les défis de la transformation

Malgré ce large consensus, le rapport – qui a fait l’objet d’un récent webinaire de l’Economist Intelligence Unit – reconnaît qu’une transformation réussie de la main-d’œuvre n’est pas sans d’importants défis d’investissement. Les personnes interrogées ont cité des augmentations de coûts qui comprennent les dépenses ponctuelles du projet, les coûts de recyclage et l’inflation des salaires.

Les répondants ont également fait état d’une augmentation de la rotation du personnel, de la nécessité de surmonter un manque d’engagement dans les nouveaux processus mis en place et de la difficulté à attirer des employés possédant les nouvelles compétences requises.

Donna Kimmel, EVP and Chief People Officer chez Citrix, déclare: « Ceux qui n’ont pas mis en œuvre la transformation de leurs effectifs vont avoir de plus en plus de mal à attirer et à conserver une main-d’œuvre adaptée – nécessaire pour répondre aux défis commerciaux auxquels ils sont confrontés sur le marché évolutif actuel ».

GRAPHIQUE 2

Cependant les défis ne concernent pas seulement les coûts. Les personnes interrogées ont également donné des indications précieuses sur les obstacles opérationnels les plus courants à la transformation des effectifs. 38% des répondants ont mentionné une résistance au changement chez les employés, et environ un sur trois a cité une trop faible analyse des enjeux et de la rentabilité, des obstacles juridiques, un manque de leadership et d’engagement parmi les cadres supérieurs et l’absence de données pour éclairer les décisions.

Des chiffres similaires reflètent un manque de compréhension de ce à quoi ressemblerait une main-d’œuvre idéale et « digitalisée ».

GRAPHIQUE 3

Surmonter les défis

Il est encourageant de constater qu’il existe des indications claires sur la manière dont les organisations surmontent ces défis et ces obstacles imposés par la transformation digitale au sens large.

Plus de 80% des personnes interrogées ont souligné la nécessité d’investir davantage dans les technologies liées à l’environnement de travail. 38% ont déclaré que cette transition avait nécessité une modernisation poussée de l’infrastructure technologique de leur entreprise. Comme l’indique le rapport: « Plus les organisations ont réussi à transformer leur main-d’œuvre, plus il est probable qu’elles aient modernisé leurs infrastructures de manière significative.

Sur les 14 tactiques citées par les organisations pour transformer leurs effectifs au cours des trois dernières années, l’investissement dans la technologie est en tête, avec 45 % des participants à l’enquête faisant état d’une augmentation significative et 38 % d’une augmentation modérée.

GRAPHIQUE 4

Qui dirige les changements ?

Selon une autre conclusion clé du rapport, les hauts dirigeants d’entreprises ont un rôle important à jouer pour assurer la réussite de cette transformation.

Lorsqu’on leur a demandé quel cadre supérieur avait dirigé leur initiative de transformation, 29% des répondants ont indiqué leur PDG, 25% leur CIO/CTO et 19% leur Directeur des Ressources Humaines. En Europe et en Amérique du Nord, ainsi que dans les grandes organisations, le DSI est plus susceptible de diriger cette transformation – « en soulignant davantage », note le résumé du rapport, « l’interdépendance des effectifs et de la transformation digitale ».

Comme le démontrent tous ces résultats, le lien entre la transformation digitale et la transformation des effectifs est indéniable. Par ailleurs, les organisations ont besoin de la première pour atteindre la seconde, la transformation digitale fournissant l’une des principales voies de transformation des effectifs.

  • Télécharger le rapport d’enquête « Work in progress: aligning workforce transformation to business strategy ».
  • Pour mieux comprendre la stratégie de transformation de la main-d’œuvre, regardez le webinaire de l’Economist Intelligence Unit ici.

Lien vers l’article : https://www.i-cio.com/strategy/workspace-it/item/the-key-to-digital-transformation-a-parallel-reinvention-of-the-workforce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité