Aller au contenu

Dans ces périodes mouvementées, les entreprises doivent plus que jamais s’adapter

Par Brad Mallard, Fujitsu

S’il y a bien une certitude dans le monde des entreprises, c’est que les choses changeront toujours.

Ces dernières années, nous avons assisté à une incroyable volonté d’innovation. Les percées technologiques ont permis aux entreprises de se développer de manière plus intelligente, plus rapide et plus centrée sur le consommateur – au point que les attentes des clients sont désormais plus élevées que jamais.

Vous vous attendiez peut-être à ce que la récente pandémie ait mis un terme aux progrès. Mais en fait, à bien des égards, le COVID-19 a accéléré le rythme du changement.

La volonté de réduire les risques techniques, d’adopter l’innovation et d’acquérir un avantage concurrentiel n’a pas du tout diminué. Bien au contraire, elle a été complétée par un nouveau challenge important que nous appellerons « l’essence de la survie ».

Face à une menace, les entreprises ne peuvent pas être – et ne sont pas – immobiles. Le changement étant plus important que jamais, elles vont ainsi renforcer leur résilience.

Alors que la pandémie se poursuit, les entreprises ont besoin de résilience financière pour garder leur bilan sous contrôle. Mais également de retenir leurs talents pour ne pas être à cours de compétences, et d’une résilience technique durable pour que les employés, du mieux qu’ils le peuvent, puissent continuer à travailler, en toute sécurité, de leur domicile.

Quelle que soit la manière de l’appréhender- qu’il s’agisse de survivre à la pandémie ou de prendre des initiatives en période de stabilité relative – le changement sera toujours au programme. Et cela signifie que les entreprises doivent créer des systèmes et des processus qui leur permettent de s’adapter, d’évoluer et de prospérer, quels que soient les défis que le marché leur lance.

L’organisation adaptative

J’ai déjà parlé de l’essence de la survie et de la résilience. Mais je pense qu’il y a un troisième pilier majeur sur lequel les entreprises doivent s’appuyer: être adaptatif.

L’adaptabilité est ce vers quoi les organisations, grandes ou petites, devraient travailler. Cela signifie repenser l’entreprise: organiser, exploiter et travailler de manière à minimiser les risques et à favoriser une culture du tempo.

L’adaptabilité est essentielle quelles que soient les conditions du marché. Tout au long des confinements, les entreprises adaptatives ont été en mesure de passer rapidement au travail à distance, de déployer de nouveaux services digitaux et d’adopter de nouvelles méthodes de travail. Leurs bilans sont restés sains et nombre d’entre elles ont même prospéré pendant cette période critique.

Mais même avant le confinement, ce sont les entreprises adaptatives qui menaient le peloton. Bien que la lutte pour la survie n’ait pas été aussi aiguë qu’aujourd’hui, c’était encore ceux qui pouvaient réagir au changement qui ont connu les plus grands succès.

Que nous parlions de retour à la normale aujourd’hui ou de l ’ « ancienne » norme avant-COVID, la seule chose que toutes les entreprises adaptatives ont en commun est l’utilisation innovante de la technologie.

Ce n’est un secret pour personne que les technologies émergentes telles que l’IA, la blockchain et le « machine learning » ont un fort impact sur les entreprises. Mais ce que nous ne devons pas oublier, c’est qu’elles sont toutes activées par ce que sont sans aucun doute deux des plus grands changements en matière d’innovation en entreprise: le cloud et les données.

Les données permettent de tuer dans l’œuf les inefficacités des processus, ce qui réduit les coûts et permet aux entreprises d’être plus agiles.

De plus, les données aident les entreprises à devenir plus prédictives et proactives. Elles permettent de mieux anticiper les changements, et de déployer ou de renforcer de nouvelles initiatives basées sur des informations que seules les données peuvent apporter.

En termes de cloud, la technologie est fondamentale pour une entreprise adaptative. Non seulement cela a du sens d’un point de vue financier (dites adieu aux infrastructures onéreuses sur site et à l’expertise technique nécessaire), mais cela va également redynamiser les applications commerciales clés.

En règle générale, on sait que toute application professionnelle datant de plus de dix ans ne sera plus adaptée à son objectif. Elles devront être désinstallées, consolidées ou complètement transformées. En les migrant vers le cloud, les applications peuvent être repensées à partir de zéro, en tirant parti de la technologie cloud native pour augmenter les fonctionnalités, l’évolutivité et même la sécurité.

Un état d’esprit axé sur le cloud

Bien que personne ne sache combien de temps durera la pandémie, il est certain que l’avenir est dans le cloud.

Le cloud et les données sont la réponse aux défis à court et à long terme. Ils fournissent l’adaptabilité qui est la clé pour survivre non seulement au COVID-19, mais également à un marché en constante évolution qui devient de plus en plus compétitif d’année en année.

Le moment est venu d’adopter un état d’esprit axé sur le cloud. En commençant par leurs propres besoins, les entreprises doivent saisir l’adaptabilité à deux mains et utiliser la technologie pour transformer leur entreprise en une entreprise plus agile, plus résiliente et, en fin de compte, plus rentable. Découvrez comment faire cela dans le prochain blog de cette série: Votre entreprise peut-elle faire face à la résilience?


Traduction du blog Fujitsu : https://blog.global.fujitsu.com/fgb/2020-11-19/resilience-can-your-business-keep-up/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité